• Ferme de Beaurepaire

Le miscanthus, véritable corridor écologique.

Mis à jour : 17 déc. 2020


Lorsqu’il est sur pied dans le champ, toute l’année, le miscanthus constitue un habitat privilégié pour la faune. Plus la surface implantée est large et dense, plus elle a d’intérêt biologique et écologique.

Lorsqu’il est utilisé en paillage, il permet à la microfaune de se développer en gardant un sol meuble et frais, propice au développement des racines.

Exempt de tout produit chimique, la culture de miscanthus recrée tout un écosystème propice aux auxiliaires des cultures. En effet, ces zones servent de refuge aux insectes pollinisateurs (abeilles, bourdons, papillons…) et prédateurs de pucerons (coccinelles, chrysopes et syrphes). Ce sont aussi de nombreux petits oiseaux, qui partagent ce large terrain de jeu avec le petit gibier à plumes, le miscanthus étant un excellent couvert de nidification et de nourrissage, les protégeant ainsi des prédateurs. Il attire aussi le gros gibier et le sédentarise. Le miscanthus est également un refuge idéal lorsque les cultures ne sont plus en place, l’hiver ou encore lors de la moisson.


#miscanthus #ecologie #biodiversité

94 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout